Le goût de la vie… qui reprend

Bio, Engagement, Fruits & légumes, Métiers

Si la crise que nous venons de traverser devait avoir un mérite c’est celui de reprendre conscience du caractère vital et pourtant fragile de certaines choses de la vie que nous avions fini par considérer comme définitivement acquises. C’est ainsi que l’on a tous redécouvert le goût de la fraîcheur, de la qualité, l’importance de la traçabilité via une chaîne d’approvisionnement sûre et fiable, la force d’une société solidaire et responsable. C’est ainsi que la Compagnie Fruitière a redoublé d’efforts pour s’adapter à la nouvelle situation et assurer un approvisionnement continu en fruits et légumes frais de qualité, et notamment de bananes qui reste un produit sain, accessible et particulièrement important dans une période de tension alimentaire. Le tout, dans des conditions de sécurité optimisée pour nos fournisseurs, nos collaborateurs et nos clients.

Un approvisionnement sécurisé en toutes circonstances.

Tant pour le consommateur final que pour le producteur, il était primordial de pouvoir continuer à assurer la sélection, le conditionnement, l’acheminement, le mûrissage et la livraison de nos fruits quoi qu’il arrive. La Compagnie Fruitière a pris des mesures nécessaires sur l’ensemble de ses sites pour poursuivre ses activités en toute sécurité : mise en place de la distanciation des opérateurs sur les chaînes de tri et dans nos mûrisseries, mise à disposition de matériel et formation dans les plantations, contrôles sanitaires des navires effectués au mouillage et non à quai, télétravail, prise systématique de température du personnel opérant sur les terminaux…

La santé de chacun, la responsabilité de tous.

En tant qu’acteur majeur de la filière agroalimentaire, cette épreuve nous a aussi confortés dans notre désir de produire des fruits offrant des garanties de sécurité optimales par une qualité et une fraîcheur irréprochable, toujours plus de bio et une traçabilité parfaite depuis les terres de production jusqu’à la distribution. Cette crise du Covid-19 a aussi mis en évidence la nécessaire mobilisation de tous, métiers et infrastructures de santé, au service de chacun. Nos actions, notamment en Afrique, où la Compagnie Fruitière a financé la création d’hôpitaux ou de centres médicaux s’inscrivent totalement dans cette nécessité.

Respecter l’environnement n’est plus une option.

On l’a vu, tout est lié et les dommages que l’activité humaine cause à la nature finissent par nous impacter d’une manière ou d’une autre. En cela, les actions entreprises pour accroître les surfaces converties à l’agriculture biologique et réduire l’empreinte carbone de notre activité de transport maritime sont plus que jamais la priorité de notre stratégie d’aujourd’hui et pour les années à venir.

Redémarrer oui, mais ensemble.

Au-delà des questions sanitaires et environnementales, le troisième enseignement lié à cette crise est qu’une économie à l’arrêt peut engendrer de graves conséquences sociales, notamment dans les pays les moins riches. Dès lors, il est important de pouvoir redémarrer graduellement une activité qui ne laisse personne sur le bord du chemin. C’est dans cette optique que la Compagnie Fruitière soutient par son aide opérationnelle la reprise en toute sécurité des activités dans les pays africains, notamment via des dons de produits sanitaires (gel, masques, etc.) ou la sensibilisation des populations aux gestes barrières. Parce que si l’interruption de l’activité que nous avons connue a été générale, il faut aussi, pour qu’elle soit réussie, que sa relance soit collective dans les meilleures conditions possibles.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *